Un artiste qui vend ses photos dans la rue cela n’enchante pas les bouquinistes

/, Expositions, La vie du Studio Le BeauKal, Métier Photographe/Un artiste qui vend ses photos dans la rue cela n’enchante pas les bouquinistes

Un artiste qui vend ses photos dans la rue cela n’enchante pas les bouquinistes

Christian de Brosses, un artiste qui vend ses photos dans la rue.

Christian de Brosses, un artiste qui vend ses photos dans la rue.

Introduction

Dans le coin de Notre Dame, on peut croiser le photographe Christian de Brosses, un artiste qui vend ses photos dans la rue. Malheureusement pas devant car le parvis de la cathédrale est soumis à des règles particulièrement strictes. Des petits groupes en civil ou en uniforme sont chargés d’expliquer et de faire respecter les règles applicables dans ce périmètre.

Après avoir exposé au Carrousel du Louvre ses œuvres Women Warriors Christian souhaite se confronter à l’œil du passant, du touriste.

Mon expérience

L’accueil des bouquinistes n’a pas été chaleureux, ils me voyaient comme un concurrent, même avec un sujet qui pouvait être identique, le traitement, le support, l’originalité, en rien ce que je propose n’était comparable. C’est un peu comme si McDonald’s avait peur qu’un chef étoilé s’installe à côté de leur enseigne. 😉

« Monsieur, nous n’avons jamais laissé s’installer quiconque ici et vous n’allez pas créer un précédent » !

Un artiste qui vend ses photos dans la rue est donc mal perçu par le business en place !

Il est vrai que les touristes semblaient intrigués par cette nouvelle proposition de vues de Paris originales par rapport aux cartes exposées chez les bouquinistes qui doivent toutes venir du même fournisseur.

L’originalité fait peur dans ce monde monotone.

En rentrant dans mon studio de photographie Le BeauKal, je me suis demandé pourquoi ces photos imprimées sur du Bois MDF seraient exclusivement réservées aux touristes.

Je les propose donc à la vente au studio.

Vous pouvez en avoir un aperçu sur cette galerie en cliquant ICI

Je vous souhaite un bonne visite virtuelle et qui sait, peut-être une rencontre dans les rues de la capitale.

En savoir plus sur le procédé utilisé

* Support : Bois type M.D.F.

* Épaisseur : 8 mm,.

* Dimensions : Dimension de 30 x 30 cm.

* Dos du cadre et bords peints : Blanc.

* Protection :  Film lustré 50 micro avec traitement ultraviolet,

– Ne laisse pas de marques de doigts, ni de nettoyage,

– Anti-humidité, évite la formation de moisissure,

– Evite les marques de nicotine et de graisse.

* Entretien :

– Eau (chiffon humide),

– Produits à vitre,

– Alcool,

– Jamais d’acétone.

 

 

 

By | 2018-07-05T23:22:24+00:00 juin 27th, 2018|Créativité, Expositions, La vie du Studio Le BeauKal, Métier Photographe|Commentaires fermés sur Un artiste qui vend ses photos dans la rue cela n’enchante pas les bouquinistes

About the Author: